Actualités

Actualités de l’écotoxicologie et des pollutions

Voici les dernières actualités en lien avec l’écotoxicologie et les pollutions de l’environnement. Si vous avez connaissance d’un événement qui mériterait de figurer sur cette page, n’hésitez pas à nous contacter.

Et pour ne manquer aucune actualité et pour être au courant des nouveautés du site :

Abonnez-vous à notre newsletter !

Accélérer l’évaluation des perturbateurs endocriniens [Actu] – 12 mai 2021

Dans le cadre de la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêts et identifié une sélection de substances prioritaires à inscrire dans son programme d’évaluation. Pour les substances évaluées, l’Agence propose également une méthode pour déterminer s’il s’agit d’un perturbateur endocrinien avéré, présumé ou suspecté. L’ensemble de ces travaux vise à rendre l’identification des perturbateurs endocriniens plus rapide, efficace et partagée, et à favoriser leur évaluation en accord avec les objectifs français et européens de réduction des risques liés aux substances chimiques.

En savoir plus (Anses.fr)

Rapport d’étude INERIS “Microplastiques dans les eaux de surface continentales” [Publication] – 12 mai 2021

Ce document présente une veille scientifique et technique sur les microplastiques dans les milieux aquatiques continentaux (eaux superficielles), sur le plan de leur occurrence, des techniques d’échantillonnage et de caractérisation, et identifie les besoins techniques et méthodologiques en vue de leur surveillance. L’une des propriétés à la source de l’essor des plastiques, leur très grande durabilité, est aussi à l’origine d’une pollution environnementale croissante et visible.
Ces dernières années, la présence des microplastiques dans l’environnement suscite un intérêt grandissant auprès de la communauté scientifique, du grand public et des pouvoirs publics. Il s’agit de particules de taille inférieure à 5 mm résultant de la dislocation de déchets, de l’usure de produits contenant des polymères, ou d’origine intentionnelle dans des produits manufacturés ou comme matériau…

Lire le rapport de l’INERIS

Le Toxiscore, le label qui épingle les produits ménagers les plus nocifs [Actu] – 12 mai 2021

Fini les longues étiquettes incompréhensibles au dos des produits ménagers. Le gouvernement veut mettre en place un Toxiscore, d’ici 2022, qui indiquera au consommateur, grâce à une notation et un système de couleur, le degré de toxicité du produit qu’il utilise. Si Barbara Pompili envisage de rendre cet étiquetage obligatoire, elle pourrait se heurter à la réglementation européenne.

En savoir plus (Novethic.fr)

De minuscules particules de plastique dans l’environnement [Recherche] – 12 mai 2021

Partout où les scientifiques regardent, ils peuvent les repérer: que ce soit dans des lacs de montagne isolés, dans la glace de mer arctique, dans les fonds océaniques profonds ou dans des échantillons d’air, même dans des poissons comestibles – des milliers et des milliers de particules de plastique microscopiques de l’ordre du micro à millimètre. Ce microplastique est même aujourd’hui considéré comme l’une des caractéristiques déterminantes de l’Anthropocène, l’âge de la Terre façonné par les humains modernes.

En savoir plus (Eurekalert.org)

Appel à projets Fondation Rovaltain “Effets du changement climatique sur l’écotoxicologie et les pratiques de terrain associées” [Recherche] – 12 mai 2021

Le présent appel à projets vise à soutenir des actions portant par exemple sur :

  • les effets du changement climatique sur la toxicité et/ou le devenir et la bioaccumulation des contaminants ;
  • les effets du changement climatique sur la libération et la biodisponibilité des contaminants
  • etc.

L’objectif de l’appel RT2E 2021 est de faciliter le développement de nouveaux projets de recherche par un effet de levier pour la résolution de questions techniques spécifiques.
L’appel à projet lancé par la Fondation Rovaltain permettra de financer des projets d’une durée de 1 à 2 ans.

Télécharger l’Appel à projets

Potagers contaminés : qu’en est-il du vôtre ? [Actu] – 10 mai 2021

Métaux lourds, hydrocarbures, dioxines intoxiquent souvent la terre. Quelques idées et conseils avec l’enquête du magazine “60 Millions de consommateurs” pour éviter de cultiver des fruits et légumes pollués.

En savoir plus (Francetvinfo.fr)

Bénin : de la jacinthe d’eau, pour dépolluer le port de Cotonou [Actu] – 10 mai 2021

Green Keeper Africa éliminera les fluides polluants du port de Cotonou avec son produit, le GK Sorb. Cet absorbant anti-pollution est fabriqué localement à partir de la jacinthe d’eau. C’est la substance de la convention de partenariat signée le 1er avril 2021 entre la start-up béninoise et le concessionnaire Bénin Terminal, filiale de Bolloré Ports.

En savoir plus (Afrik21.africa)

Images de science : La mousse de forêt, son microbiote et la pollution atmosphérique [Recherche] – 10 mai 2021

Et oui, les mousses aussi ont un microbiote, mais à défaut d’être interne, comme celui de nos intestins, il est à la surface de la mousse. Celle-ci est colonisée notamment par des bactéries, des champignons, des protistes et des invertébrés.

Voir l’image et en savoir plus (Theconversation.com)

Rencontre scientifique ANSES “Microplastiques et nanomatériaux”, 20 mai [Evénement] – 10 mai 2021

Le 20 mai prochain, l’Anses et l’ANR organisent une rencontre scientifique sur le thème « Microplastiques et nanomatériaux : recherche en environnement et santé ».  Au travers d’un panorama des travaux de recherche financés par les deux agences, seront abordées les sources d’exposition aux particules, leur présence dans l’environnement ainsi que leurs conséquences sur les écosystèmes et la santé humaine.

Une intervention spécifique portera sur la conception de nanomatériaux innovants, durables et plus sûrs pour la santé humaine et l’environnement. En fin de journée, un panel d’experts sera convié à un échange portant sur « Micro/nano : entre futilité et utilité ».

Programme

Bisphénol A : comment éviter les « substitutions regrettables » ? [Réglementation] – 7 mai 2021

En 2017, le comité des États membres de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), qui évalue et régule les produits chimiques, a identifié officiellement le bisphénol A comme perturbateur endocrinien. Cette substance faisait déjà l’objet de plusieurs interdictions en France. Les industriels commercialisant les produits concernés ont donc dû la remplacer par des substances chimiques possédant les mêmes fonctions technologiques.

En savoir plus (Theconversation.com)

L’ozone et les plantes, histoire d’une relation toxique [Recherche] – 7 mai 2021

Les effets de l’ozone sur les arbres et les plantes de grande culture furent d’abord identifiés aux États-Unis entre 1960 et 1990 puis en Europe à partir des années 1980 grâce à différents programmes de recherche, dont Eurosilva.

En savoir plus (Theconversation.com)

Webinaire H20 Lyon “Créer des passerelles entre la recherche et l’opérationnel”, 20 mai [Evénement] – 7 mai 2021

Conférence de Benoit Ferrari sur le retour d’expérience du Centre Ecotox en Suisse.

Programme et inscription

L’ECHA propose sept substances à autorisation pour protéger les personnes et l’environnement [Réglementation] – 7 mai 2021

L’ECHA recommande à la Commission européenne d’ajouter sept substances, dont les cyclosiloxanes D4, D5 et D6, à la liste d’autorisation. Une fois sur la liste, les entreprises devront demander une autorisation pour continuer à les utiliser.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Les scientifiques sont d’accord pour rejeter les eaux de Fukushima [Actu] – 7 mai 2021

La proposition du Japon de rejeter plus d’un million de tonnes d’eau contaminée de la centrale nucléaire en ruine de Fukushima Daiichi dans l’océan au large de sa côte est a été vivement opposée par les voisins du pays, dont la Chine et la Corée du Sud. Mais les scientifiques affirment que les risques seront probablement minimes si le rejet est effectué comme prévu. Les niveaux de rayonnement dans les eaux usées traitées seront très faibles et l’eau sera libérée progressivement sur plusieurs années pour minimiser tout risque.

En savoir plus (Nature.com)

Les poissons du lac Supérieur pourraient être menacés par un nouveau contaminant [Actu] – 1er mai 2021

Dans une mise à jour publiée au début de l’année, le Wisconsin recommande une forte restriction de la consommation des éperlans pêchés dans le lac Supérieur, conseillant de s’en tenir à un seul repas par mois.

Le Wisconsin craint une contamination aux substances polyfluoroalkylées sulfoniques (PFAS) comme l’acide perfluorooctane (PFOS), des produits chimiques qui se seraient introduits dans la chaîne alimentaire et qui aurait contaminé l’éperlan.

En savoir plus (Ici-radio-canada.ca)

L’alimentation bio est plus saine, même pour les oiseaux [Recherche] – 1er mai 2021

Pourquoi les perdrix disparaissent-elles aussi massivement? Des chercheurs ont étudié les effets des pesticides sur leur santé. Résultats : une immunité en berne, des petits œufs, une reproduction altérée… «Le développement du bio pourrait sauver les agrosystèmes», conclut un chercheur.

En savoir plus (Reporterre.net)

Ces scientifiques comptent utiliser des bactéries pour éliminer les microplastiques polluants [Recherche] – 1er mai 2021

Des microbiologistes ont imaginé un moyen durable d’éliminer les microplastiques polluants de l’environnement – et ils veulent utiliser des bactéries pour faire le travail.

En savoir plus (Up-magazine.info)

e-Colloque AMORCE “Repenser les stratégies territoriales pour relever le défi des pollutions méergentes du cycle de l’eau, 8 juillet [Evénement] – 1er mai 2021

Ce colloque de l’association AMORCE propose des tables rondes et témoignages de collectivités qui ont mis en place des actions efficaces de réduction à la source des pollutions et de maîtrise des flux polluants rejetés.

Programme et inscriptions

Pesticides : questions & réponses [Publication] – 1er mai 2021

Les amis de la Terre publient un Mémento pour “comprendre vos droits si vous vivez à côté de parcelles où sont utilisés des substances phytopharmaceutiques”.

Lire la publication

A la découverte d’une gigantesque pollution au DDT au large de la Californie [Vidéo Euronews] – 1er mai 2021

La pollution aux métaux lourds peut modifier radicalement la composition du plancton marin [Recherche] – 1er mai 2021

Une étude de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) montre que les pollutions humaines peuvent changer radicalement la composition du plancton marin. Publiés dans la revue Current Biology, les résultats des travaux de l’Ifremer « montrent que la Seconde Guerre mondiale et l’agriculture intensive ont bouleversé » l’écosystème de la rade de Brest (Finistère).

En savoir plus (Actu-environnement.com)

Vers un “GIEC” des pollutions chimiques ? [Actu] – 1er mai 2021

La pollution chimique est une menace globale qui fait appel à des mesures globales. Lors de la 5e réunion de l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (ANUE5) en 2021, les gouvernements du monde entier ont fait de la pollution chimique une priorité pour les travaux du PNUE en 2022-2025 comme cela est le cas pour le changement climatique et la biodiversité. Une décision sera prise sur le renforcement de l’interface science-politique sur les produits chimiques et les déchets lors de la 2e session de l’UNEA5 en 2022.

L’IPCP (International Panel on Chemical Pollution) vous invite à exprimer votre soutien à l’établissement d’un organe scientifique et politique mondial sur les produits chimiques et les déchets, à l’instar du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES).

En savoir plus (IPCP.ch)

L’écotoxicologie fête ses 50 ans [Publication] – 21 avril 2021

Afin cette occasion, voici un (excellent) premier article rédigé par trois chercheurs en écotoxicologie, publié sur le site Echosciences Grand Est et consacré aux “effets et devenir des polluants : les bases de l’écotoxicologie”.

Lire l’article (Echosciences-grandest.fr)

“Publier son article scientifique en anglais”, le 11 mai 2021 [Formation Rovaltain] – 21 avril 2021

Animée par Philippe GARRIGUES, cette formation est conçue pour aider les chercheurs, débutants ou confirmés, à rédiger leurs articles scientifiques en anglais pour les revues spécialisées, afin de construire ou consolider leur carrière professionnelle.Elle cible les étudiants scientifiques du niveau licence au doctorat, jusqu’aux scientifiques seniors expérimentés qui s’efforcent d’améliorer leurs compétences en matière de communication écrite en anglais.

Programme et inscriptions

ECHA : près de 300 produits chimiques identifiés comme candidats à une action réglementaire [Réglementation] – 21 avril 2021

En 2020, l’ECHA a évalué environ 1 900 produits chimiques enregistrés dans des groupes. 290 d’entre eux peuvent être candidats à une gestion plus poussée des risques réglementaires au niveau de l’UE si leurs dangers sont confirmés.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Des migrants toxiques au Canada en provenance des Etats-Unis [Actu] – 21 avril 2021

Des traces de substance toxique en provenance des États-Unis ont été retrouvées dans l’eau potable du lac Memphrémagog de la Ville de Sherbrooke au Canada, mais les Américains sont-ils à blâmer ?

En savoir plus (Journaldemontreal.com)

Convention citoyenne – Démocratie en construction [Vidéo Arte] – 21 avril 2021

ANSES : Micropolastiques et nanomatériaux, jeudi 20 mai 2021 [Evénements] – 21 avril 2021

Le 20 mai prochain, l’Anses et l’ANR organisent une rencontre scientifique sur le thème « Microplastiques et nanomatériaux : recherche en environnement et santé ».  Au travers d’un panorama des travaux de recherche financés par les deux agences, seront abordées les sources d’exposition aux particules, leur présence dans l’environnement ainsi que leurs conséquences sur les écosystèmes et la santé humaine.

Une intervention spécifique portera sur la conception de nanomatériaux innovants, durables et plus sûrs pour la santé humaine et l’environnement. En fin de journée, un panel d’experts sera convié à un échange portant sur « Micro/nano : entre futilité et utilité ».

Programme et inscriptions

Les microplastiques pleuvent du ciel [Recherche] – 21 avril 2021

L’atmosphère est chargée de minuscules fragments de plastique. Les chercheurs ont modélisé l’air au-dessus de l’ouest des États-Unis et ont découvert qu’il contenait près de 1 000 tonnes de microplastiques. La plupart – 84 % – proviennent des routes, une grande partie des pneus de voiture qui produisent constamment des microplastiques à mesure qu’ils s’usent. Et 11% d’entre eux viennent de l’océan – qui contient tellement de plastique que la plupart des continents reçoivent plus de l’environnement marin qu’ils n’en mettent.

En savoir plus (Wired.com)

Colloque de la SEFA les 28 et 29 juin 2021 [Evénement] – 14 avril 2021

Le colloque 2021 de la Société Française d’Ecotoxicologie Fondamentale et Appliquée se tiendra en distanciel les 28 et 29 juin.

Inscriptions et soumission des résumés

1er outil national de sélection des couples espèce-biomarqueur pour le suivi de la qualité des masses d’eau [Recherche] – 14 avril 2021

Le projet “Biomarqueurs et Biodiversité” a été réalisé dans le cadre de l’appel à manifestations d’intérêt “Besoins de développements en appui à la surveillance et à l’évaluation de l’état des eaux et des milieux aquatiques” de l’OFB. Son objectif général a été d’évaluer la pertinence de l’utilisation des biomarqueurs pour la surveillance opérationnelle des masses d’eau continentales, côtières et de transition dans le cadre de la directive cadre sur l’eau (DCE).

La Fondation ROVALTAIN a ainsi coordonné ce projet auprès de 15 laboratoires français, ce qui a permis de créer un outil de sélection des couples espèce-biomarqueur pour le suivi de la qualité des masses d’eau et se matérialisant par une base de données interactive recensant :

  • 50 espèces
  • 78 biomarqueurs
  • 331 couples espèces/biomarqueurs

Consulter la base de données interactive

Webinaire Fondation Rovaltain “D’où vient le mercure présent dans le poisson de nos assiettes ?”, jeudi 29 avril [Evénement] – 14 avril 2021

La fondation Rovaltain organise un webinaire gratuit le jeudi 29 avril de 17h30 à 19h sur la question du mercure présent dans les poissons.

Intervenant : David POINT, chargé de recherche à l’IRD (Institut de recherche pour le développement)

Programme et inscriptions (fcsrovaltain.org)

Le Japon va libérer l’eau de Fukushima [Actu] – 14 avril 2021

Le gouvernement japonais a annoncé la décision controversée de rejeter plus d’un million de tonnes d’eau de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi dans l’océan Pacifique, après l’avoir filtrée pour éliminer les contaminants radioactifs. Le gouvernement fait valoir que le rejet d’eau est nécessaire pour accélérer le déclassement de la centrale, où trois réacteurs ont fondu après le tremblement de terre et le tsunami de Tōhoku en 2011, et affirme que de l’eau filtrée de la même manière est régulièrement rejetée par les centrales nucléaires du monde entier. Mais les pays voisins s’opposent à cette décision et ont soulevé des problèmes de sécurité.

En savoir plus (News.sky.com)

PE pour Perturbateur Endocrinien [Blog] – 13 avril 2021

J’ai reçu passablement de questions suite à mon dernier post “Tous perturbés“. En effet, les mots “perturbateurs endocriniens” inquiètent. C’est normal. On pense immédiatement au changement de sexe des poissons ou à la baisse de la fertilité masculine. Or il faut bien admettre que si les termes “perturbateurs endocriniens” sont largement utilisés dans la presse et par le public, les scientifiques ne sont pas vraiment d’accord sur ce qu’est un perturbateur endocrinien.

Nathalie Chèvre, écotoxicologue

Lire l’article du blog “Petite Chimie du Quotidien”

Engrais azotés : merci et au revoir ! [Vidéo Les Amis de la Terre] – 12 avril 2021

Débat en ligne de la fondation de l’académie de médecine “Effets perceptibles et connus sur les populations: liens entre Exposome et maladies”, le 26 avril de 14h à 17h [Evénement] – 12 avril 2021

Après avoir présenté les grands domaines permettant de guider l’évaluation des risques, la Fondation de l’Académie de Médecine, poursuit son cycle de débats sur l’Exposome et les risques sanitaires liés aux multi-expositions chimiques en approchant les niveaux de connaissance sur des impacts sanitaires connus et mesurés au niveau international. Seront abordées les maladies liées aux perturbateurs endocriniens (cancers hormonaux dépendants, troubles du développement, maladies métaboliques…), les conséquences de la pollution de l’air, les cancers, les syndromes fonctionnels cognitifs et comportementaux liés à des expositions environnementales.

Au regard des nombreuses inquiétudes face aux informations sur les polluants de notre environnement, la session permettra d’échanger et débattre pour faire le point sur l’état de la science. Le débat proposera également de discuter d’exemples connus, chiffrés, des types de contaminants (dont les mélanges inconnus) et des phases critiques de la vie.

Programme et inscriptions

Une plateforme web pour mieux agir sur la pollution plastique mondiale [Agir] – 10 avril 2021

Une nouvelle plateforme en ligne, lancée jeudi par l’organisation suisse Environmental Action, vise à quantifier l’état de la pollution plastique dans le monde. Plasteax.org veut créer une base de données chiffrées de la gestion de ces déchets.

En savoir plus (rts.ch)

Un programme de recherche inédit sur l’usage des pesticides dans la culture du café [Recherche] – 2 avril 2021

L’organisme français de recherche agronomique, Cirad, et une dizaine d’acteurs s’engagent à évaluer les conséquences de l’usage des pesticides dans la caféiculture conventionnelle au Brésil, Vietnam, Mexique et Nicaragua.

En savoir plus (Environnement-magazine.fr)

Les pesticides sont-ils vraiment de moins en moins toxiques ? [Recherche] – 2 avril 2021

Contrairement à la désinformation ambiante et la communication rassurante du lobby de l’industrie agroalimentaire, l’usage des pesticides ne faiblit pas et leur toxicité a même considérablement augmenté. Explications.

En savoir plus (Notre-planete.info)

Pour la fin du bitume dans la fabrication des routes [Pétition], 2 avril 2021

Il est maintenant admis que les Centrales d’Enrobage à Chaud sont parmi les industries ICPE*  les plus polluantes et les plus toxiques de notre époque. Les atteintes à la santé humaine comme à la Biodiversité et l’Environnement sont maintenant reconnues par toutes les études disponibles.

En savoir plus

Fukushima, le bilan humain est plus lourd qu’annoncé [Actu] – 1er avril 2021

Le bilan de l’accident nucléaire de Fukushima fait souvent débat. Entre le nombre de morts et de cancers suspectés ou déclarés, un comité scientifique de l’ONU affirme, lui, qu’aucune conséquence significative n’est liée aux retombées radioactives. Une argumentation qui ne fait pas l’unanimité.

En savoir plus (Reporterre.net)

Les rodenticides dans l’environnement menacent les oiseaux de proie [Recherche] – 31 mars 2021

Au cours des dernières décennies, l’utilisation accrue de produits chimiques dans de nombreux domaines a conduit à une pollution de l’environnement – de l’eau, du sol et également de la faune. En plus des substances phytosanitaires et des médicaments à usage humain et vétérinaire, les rodenticides ont eu des effets toxiques sur la faune. Une nouvelle enquête scientifique menée par des scientifiques de l’Institut Leibniz pour la recherche sur les zoos et la faune (Leibniz-IZW), l’Institut Julius Kühn (JKI) et l’Agence allemande pour l’environnement (Umweltbundesamt – UBA) démontrent que ces substances sont largement présentes dans les tissus hépatiques des oiseaux. de proies d’Allemagne.

En savoir plus (Eurekalert.org)

Bisphénol A : comment les lobbies ont ralenti son interdiction [Actu] – 22 mars 2021

Dans les années 1960, le bisphénol A est devenu l’un des produits chimiques les plus utilisés au monde par les industriels du plastique. Grâce à ses capacités anticorrosion et à sa stabilité thermique, ce composé organique a permis de créer des produits qui ont considérablement amélioré la qualité de vie des individus (emballages alimentaires, lunettes de soleil, biberons…). En outre, son utilisation peu coûteuse a également réduit les coûts des producteurs et donc les prix sur le marché.

En savoir plus (Theconversation.com)

Le bisphénol B, le perturbateur endocrinien à surveiller [Réglementation] – 22 mars 2021

L’Anses vient de proposer de classer le bisphénol B, en tant que substance extrêmement préoccupante dans le cadre du règlement Reach. Autorisé hors Union européenne, le bisphénol B peut être utilisé comme substituant du bisphénol A.

En savoir plus (Processalimentaire.com)

Pollution au plomb : des chercheurs de Toulouse observent des effets dangereux sur les abeilles et la biodiversité [Recherche] – 22 mars 2021

Dans une étude publiée dans la revue Ecotoxicology and Environmental Safety, des chercheurs du CNRS ont exposé des abeilles à de faibles doses de plomb trouvées dans l’environnement. Les effets causés sur les insectes pollinisateurs sont immédiats.

En savoir plus (France3-regions.francetvinfo.fr)

Dépollution des sols massive sur la future terre des Jeux Olympiques [Actu] – 22 mars 2021

Sur le site de la future piscine Olympique à Saint-Denis, 30 000 m3 de terres polluées seront évacuées. Un chantier hors-norme qui se déroule sous de gigantesques tentes qui évitent la diffusion des polluants gazeux.

En savoir plus (Lemoniteur.fr)

Nettoyages polaires: lutter contre la pollution dans l’Arctique russe [Actu] – 22 mars 2021

Les vestiges de l’exploration soviétique de l’Arctique sont toujours là, sous forme de vieux barils utilisés pour stocker de l’essence. Les matériaux toxiques qui s’en échappent polluent la biosphère. Et ce n’est pas tout.

En savoir plus (Fr.rbth.com)

Bulletin de veille du réseau ECOTOX [Publication] – 22 mars 2021

Voici le 49ème bulletin de veille du réseau ECOTOX animé par INRAE, toujours riche en informations ! Dans ce bulletin, poursuite de la rubrique concernant les plastiques dans l’environnement…

Lire le bulletin

Néonicotinoïdes pour les betteraves sucrières : leur autorisation temporaire pour 2021 découle de la loi [Réglementation] – 15 mars 2021

Validée par le Conseil constitutionnel, la loi du 14 décembre 2020 a autorisé provisoirement l’utilisation de néonicotinoïdes pour les betteraves sucrières, le temps que d’autres solutions soient trouvées pour protéger ces cultures massivement menacées par des pucerons. Le Conseil d’État juge que l’arrêté ministériel pris à la suite de cette loi, qui se borne à préciser les modalités de leur utilisation pour l’année 2021, n’est contraire ni à la Constitution ni au droit européen.

En savoir plus (Conseil-etat.fr)

Les états membres vont évaluer 58 substances entre 2021 et 2023 [Réglementation] – 15 mars 2021

L’ECHA répertorie 58 substances à évaluer par les États membres de l’UE dans le cadre du plan d’action continu communautaire (CoRAP) pour 2021-2023. Huit de ces substances devraient être évaluées en 2021, tandis que 50 substances sont répertoriées pour évaluation en 2022 et 2023. Sur la base de l’avis de son comité des États membres, l’ECHA a adopté et publié le CoRAP pour 2021-2023 le 17 mars 2021. Les déclarants sont invités à examiner si des mises à jour du dossier seraient nécessaires pour apporter de nouvelles informations pertinentes, par exemple sur les tonnages, l’utilisation et l’exposition.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Que contient la nouvelle proposition de loi pour lutter contre la pollution plastique ? [Réglementation] – 15 mars 2021

Jeudi 11 mars, le Sénat a adopté à l’unanimité une proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la pollution plastique. Interdiction des microplastiques dans les produits détergents, reconnaissance du lâcher de ballons de baudruche comme un déchet pour l’environnement… Diane Beaumenay-Joannet de l’Association Surfrider revient sur les enjeux associés à cette nouvelle proposition de loi.

En savoir plus (Ladepeche.fr)

Drôme : le pôle Ecotox moribond racheté par l’Institut pharmaceutique Mérieux [Actu] – 15 mars 2021

Le pôle Ecotox, basé à Alixan près de la gare de Valence TGV (Drôme), devait devenir un centre de recherche sur l’écotoxicologie. Inauguré en 2017 par le président François Hollande, c’était depuis une coquille vide. L’Institut Mérieux annonce ce lundi racheter le site.

En savoir plus (Francebleu.fr)

Microplastiques : publication du premier bulletin de veille INERIS [Publication] – 15 mars 2021

L’omniprésence des plastiques dans notre environnement n’est pas un sujet nouveau. Ce qui l’est davantage, c’est le passage de cette pollution « visible », initialement considérée comme un enjeu de « propre et sale », à une pollution « invisible » et persistante, celle des microplastiques, soulevant des interrogations sur les risques pour la santé humaine et les écosystèmes. La pollution aux micro- et nanoplastiques est devenue un sujet de débat sociétal fort, alors même que c’est un objet scientifique complexe, qui n’a pas de définition partagée.

Lire le bulletin INERIS

Deux ordonnances sur les rejets polluants et les épaves [Réglementation] – 12 mars 2021

La ministre de la Mer a présenté en conseil des ministres, mercredi, deux ordonnances. La première porte sur les rejets polluants des navires et la seconde sur l’enlèvement des épaves. Elles sont des transpositions de résolutions de l’Organisation maritime internationale (OMI), règlement de l’Union européenne (UE) et d’une convention internationale.

En savoir plus (Meretmarine.com)

Melle : des études approfondies sur la pollution au plomb et à l’arsenic [Actu] – 12 mars 2021

Des études vont être menées à Melle, dans les Deux-Sèvres, pour connaître la localisation et l’entendue de la pollution liée à l’activité minière de la commune : le plomb et l’arsenic notamment. Etudes sur les sols mais aussi sur la population.

En savoir plus (Francebleu.fr)

Fukushima : dix ans plus tard, la décontamination des sols reste un casse-tête [Actu] – 12 mars 2021

De 2013 à 2019, les autorités japonaises ont mené des travaux titanesques de décontamination des sols, sur une zone grande comme la Corse. Mais aujourd’hui, dix ans après la catastrophe, de nombreuses inconnues subsistent : quid de la vaste zone boisée non décontaminée ? Du stockage de la terre décapée contaminée ? Ou encore de la réexploitation des terres agricoles ? État des lieux.

En savoir plus (Latribune.fr)

Le comité des biocides propose de ne pas approuver quatre substances actives contenant de l’argent [Réglementation] – 12 mars 2021

Le comité des produits biocides (BPC) de l’ECHA a conclu que l’évaluation des substances actives suivantes ne justifie pas leur approbation pour le type de produit 4 (secteur des denrées alimentaires et des aliments pour animaux) :

  • zéolite argent-zinc ;
  • zéolite d’argent ;
  • zéolite de cuivre argenté ;
  • et phosphate de zirconium et de sodium argentique.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Enquête sur les essais nucléaires en Polynésie française [Actu] – 12 mars 2021

Disclose et Interprt, en collaboration avec le programme Science & Global Security de l’université de Princeton, ont enquêté pendant deux ans sur les conséquences des essais atmosphériques en Polynésie française.

Documents militaires, calculs scientifiques et reconstitution 3D à l’appui, notre enquête démontre pour la première fois l’ampleur des retombées radioactives qui ont frappé les archipels du Pacifique et les mensonges de l’Etat sur la contamination des populations civiles et militaires.

En savoir plus (Disclose.ngo)

Substances cachées dans les pesticides : des parlementaires demandent des comptes à l’Efsa [Actu] – 10 mars 2021

Une centaine de parlementaires français et européens demandent à l’Efsa de prendre en compte toutes les substances présentes dans les produits pesticides pour évaluer les risques. La justice pourrait être saisie en l’absence de retour satisfaisant.

En savoir plus (Actu-environnement.com)

L’impact des médicaments sur l’environnement étudié dans des rivières artificielles [Recherche] – 1er mars 2021

Les services rendus par les écosystèmes aquatiques sont d’une importance capitale, qui conduit à une attente sociétale forte quant au maintien de leur qualité. Or ces milieux sont le réceptacle d’un grand nombre de substances contaminantes émises par les activités humaines. Les effluents issus des stations d’épuration se révèlent être une source majeure et chronique de pollution, en particulier par des molécules dites « émergentes », catégorie qui inclue les médicaments et dont les impacts sur l’environnement sont très mal connus.

En savoir plus (Theconversation.com)

Antilles françaises : le glyphosate libèrerait le chlordécone stocké dans les champs pollués [Actu] – 24 février 2021

Selon une récente étude publiée dans la revue Environmental Science and Technology, l’utilisation du glyphosate dans les cultures favoriserait la libération du chlordécone que les sols retiennent.

En savoir plus (Environnement-magazine.fr)

BIOMAE rejoint le Groupe CARSO pour accélérer son offre de Biosurveillance au service de ses clients [Actu] – 24 février 2021

“Les fondateurs de BIOMAE, start-up française leader dans le domaine de la biosurveillance de l’eau et des milieux aquatiques, Spin-off du laboratoire d’écotoxicologie del’INRAE,et les actionnaires historiques, sont heureux de vous annoncer un rapprochement capitalistique avec le Groupe CARSO, leader en France des prestations et services analytiques notamment dans le domaine de l’environnement.”

Lire le communiqué de presse de Biomae

Avec Prime, le BRGM étudie les polluants [Actu] – 24 février 2021

Le Bureau de recherches géologiques et minières a créé à Orléans une plate-forme de recherche pour tester le transport de produits polluants dans le sol et les nappes phréatiques.

En savoir plus (Usinenouvelle.com)

Israël lance une campagne de nettoyage de la pollution au goudron des plages de la Méditerranée orientale [Actu] – 21 février 2021

Israël a lancé une opération nationale de nettoyage de la bande côtière ouest du pays à la suite d’une grave pollution au goudron en Méditerranée orientale, ont annoncé samedi plusieurs municipalités côtières et l’organisation israélienne de protection de l’environnement EcoOcean.

En savoir plus (french.xinhuanet.com)

ToxMate, station de biosurveillance multi-espèces de la qualité de l’eau [Actu] – 21 février 2021

ToxMate, développé par la société ViewPoint en partenariat avec Inrae, est la seule  station de biosurveillance multi-espèces connectée qui évalue en temps réel, en ligne et en continu, l’impact environnemental des eaux.

En savoir plus (Toxmate.fr)

La pollution plastique peut causer des malformations chez les oursins [Recherche] – 21 février 2021

Des scientifiques ont mené une nouvelle étude sur l’impact de la pollution plastique sur le développement de certains oursins. Ils ont constaté que les substances chimiques issues du plastique peut causer différentes malformations chez les invertébrés.

En savoir plus (Geo.fr)

La restriction des produits chimiques dangereux protège des millions d’Européens de maladies graves [Etude] – 20 février 2021

Les restrictions à l’échelle de l’UE protègent la santé des citoyens en réduisant les risques de maladies graves telles que les cancers, les troubles du développement sexuel, l’asthme et les allergies cutanées. Ils empêchent également 100 000 tonnes de produits chimiques de polluer l’environnement chaque année.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Tous perturbés ? [Blog] – 16 février 2021

La semaine dernière, une étude menée conjointement par la RTS et le magazine Bon à Savoir, montrait que les enfants romands étaient largement contaminés par des perturbateurs endocriniens. Cette étude est un coup de sonde. L’urine de 33 petits et jeunes romands a été analysée pour y chercher différents composés dont le bisphénol A ou les phtalates. Sans surprise, tous les enfants avaient des taux plus ou moins élevés de perturbateurs endocriniens dans leur urine. Et nul doute qu’il en irait de même si on analysait notre propre urine.

Nathalie Chèvre, écotoxicologue

Lire l’article du blog “Petitie chimie du quotidien”

Ouganda : “Les chimpanzés sont exposés aux pesticides et à une pollution plastique au cœur de la forêt tropicale” [Vidéo Franceinfo] – 14 février 2021

Les chimpanzés, déjà contaminés par le maïs traité avec des produits phytosanitaires dangereux, sont aujourd’hui victimes d’une autre pollution. Les bouteilles en plastique sur le bord des routes sont suspectées d’en être à l’origine… Extrait du magazine “13h15 le dimanche” du 14 février 2021.

Regarder la vidéo

Dépollution des sols par les plantes : de la thèse à la pratique [Recherche] – 14 février 2021

Laura Wechtler, post-doctorante en écotoxicologie au sein du laboratoire Sols et Environnement de l’IUT de Thionville-Yutz, a exploré durant trois ans des voies d’amélioration de la phytoremédiation. Ses expérimentations en laboratoire vont être testées grandeur nature sur un site pollué thionvillois.

En savoir plus (Republicain-lorrain.fr)

Pollution marine : la nocivité des micro- et nanoplastiques sous le microscope du CNRS [Recherche] – 14 février 2021

Les plastiques pullulent dans nos océans. Si l’impact des macro-déchets est aujourd’hui bien documenté, les chercheurs se penchent aujourd’hui sur les effets des débris micro- et nanométriques. Ce sujet est au cœur des recherches du Groupement de recherche « Polymères & Océans » du CNRS qui a présenté ses axes de travail à l’occasion d’une conférence de presse le 10 février.

En savoir plus (industrie-techno.com)

Ces plants d’épinards envoient des e-mails d’alerte en cas de pollution des sols [Recherche] – 14 février 2021

Des chercheurs étasuniens affirment avoir transformé des plants d’épinards en capteurs permettant d’alerter en cas de pollution des eaux souterraines. Les plants changent alors de couleur et une caméra infrarouge permet de repérer ce changement. Elle déclenche alors l’envoi d’un e-mail d’alerte à destination des chercheurs.

En savoir plus (Sciencepost.fr)

Les goélands de l’île de Ré contaminés par des perturbateurs endocriniens [Recherche] – 10 février 2021

Une équipe de chercheurs du Centre d’Etudes Biologiques CNRS de Chizé (Deux-Sèvres) et de la LPO a étudié la présence de substances perfluoroalkylées (PFAS) dans l’organisme de goélands de la Réserve naturelle nationale de Lilleau de Niges, située au nord de l’Ile de Ré (Charente-Maritime). Les résultats ont été publiés dans la revue Science of The Total Environment en décembre dernier. 

En savoir plus (LPO.fr)

Les balles en plomb des chasseurs seront-elles bientôt interdites ? [Réglementation] – 8 février 2021

L’agence européenne des produits chimiques vient de proposer de bannir l’usage des chevrotines et munitions de chasse ainsi que les articles de pêche contenant du plomb. Ces activités de loisirs dispersent des millions de tonnes de ce métal toxique dans l’environnement. Les citoyens sont invités à donner leur avis.

En savoir plus (Sciencesetavenir.fr)

Déclin des coraux : La crème solaire est-elle un bouc émissaire ? [Recherche] – 8 février 2021

De nombreux produits ménagers contiennent des ingrédients pour les protéger des dommages du soleil. Ces filtres UV se trouvent dans les plastiques, les peintures et les textiles, ainsi que dans les produits de soins personnels tels que les écrans solaires et les hydratants. Les filtres UV pénètrent dans le milieu aquatique des rivières, des lacs et des océans. Pensez un instant à un adepte de la plage qui nage dans l’océan ou à la pluie qui lave sur un équipement de terrain de jeu en plastique et se jette dans un drain d’eaux pluviales – directement ou indirectement, les filtres UV finissent par se diriger vers le milieu aquatique.

En savoir plus (Eurekalert.org)

Aquastellar : un jeu mobile pour sensibiliser aux polluants [Actu] – 5 février 2021

Une application mobile pour sensibiliser aux problématiques des polluants est disponible sur le web grâce au Ceseau, association préservation de l’environnement. “Aquastellar” est ludique et informatif. Présentation avec Claire Moras, directrice et co-fondatrice du Ceseau.

En savoir plus (Francebleu.fr)

Pollution : des boules marines capturent le plastique à la dérive [Recherche] – 5 février 2021

Des scientifiques de l’université de Barcelone ont remarqué un comportement intéressant chez les posidonies de Méditerranée, des plantes aquatiques qui récupèrent les plastiques polluants.

En savoir plus (Meteomedia.com)

Nigeria – pollution pétrolière : Shell perd son combat contre quatre fermiers [Actu] – 5 février 2021

Bonne nouvelle pour les défenseurs de l’environnement. En effet, la justice néerlandaise a condamné, vendredi 29 janvier 2021, en appel Shell à verser des indemnisations dans un procès de longue date, notamment en 2008 (Ndlr : 13 ans) intenté par quatre fermiers nigérians, qui accusent le géant pétrolier de fuites de pétrole ayant gravement pollué trois villages dans le delta du Niger.

En savoir plus (Vivafrik.com)

DRomics tool training course : Management of molecular data obtained in a dose-response framework, 6 avril 2021 [Formation] – 5 février 2021

Les méthodes omiques sont de plus en plus utilisées, notamment en écotoxicologie, pour explorer les effets des facteurs de stress à l’échelle moléculaire, pour étudier les réponses des voies ou pour découvrir de nouveaux biomarqueurs. Appliqués dans un cadre dose-réponse, ils ouvrent de nouvelles perspectives pour la compréhension mécaniste et l’évaluation des risques. Mais la spécificité et la complexité de leurs réponses nécessitent un workflow dédié pour gérer correctement les données. DRomics est un outil qui a été récemment développé pour aider toute personne souhaitant analyser des données omiques collectées via une conception dose-réponse : https://lbbe.univ-lyon1.fr/-Dromics-.html.

Cette formation vise à :

  • sélectionner des éléments réactifs monotones et / ou biphasiques (par exemple, métabolites, transcriptions)
  • pour chaque item sélectionné, caractériser sa réponse en ajustant une courbe dose-réponse et calculer une concentration d’effet (dose ou concentration de référence)
  • et visualiser globalement les courbes dose-réponse de tous les items sélectionnés correspondant à chaque groupe défini par exemple par annotation fonctionnelle.

Formation organisée par la Fondation Rovaltain.

Programme et inscriptions

Ecotoxicology & Predictive Modellin, 5 au 9 juillet 2021 à Lyon [Formation] – 5 février 2021

Les lignes directrices européennes pour l’évaluation des risques des produits chimiques ont été récemment modifiées (REACH, directives sur les pesticides et les biocides) notamment pour améliorer leur réalisme écologique tout en limitant l’utilisation des tests sur les animaux de laboratoire. En outre, l’OCDE a entrepris une révision des documents d’orientation pour les essais biologiques en laboratoire afin de renforcer la pertinence des méthodes d’analyse des données (par exemple, ligne directrice 243 de l’OCDE, juillet 2016). Ces nouveaux textes officiels recommandent tous l’utilisation d’outils de modélisation mathématique et statistique appropriés, à des fins cognitives et prédictives. Ils favorisent l’optimisation de l’analyse des données (par exemple, interpolation entre les concentrations testées dans les essais biologiques) et l’utilisation de la modélisation comme base de prédiction des effets dans différentes conditions environnementales (par exemple, extrapolation entre différents scénarios et différents temps d’exposition, extrapolation de l’individu à le niveau de la population ou l’extrapolation d’une espèce à une autre). Cette école vise à aider les écotoxicologues à améliorer leurs compétences en modélisation et inférence statistique pour, entre autres, une meilleure analyse de leurs données expérimentales de bioessais.

Formation organisée pas la fondation Rovaltain, le CNRRS, la LBBE et l’Université Lyon 1.

Programme et inscriptions

Savoir évaluer la toxicité d’une substance, 17-18 mars [Formation] – 28 janvier 2021

Les lignes directrices européennes sur l’évaluation des risques liés aux produits chimiques ont récemment été modifiées afin notamment d’améliorer leur réalisme écologique tout en limitant le recours aux tests sur des animaux de laboratoire. Ces nouveaux textes officiels recommandent tous l’utilisation d’outils de modélisation mathématique et statistique appropriés, à des fins cognitives et prédictives. Cette formation proposée par la Fondation Rovaltain, à la portée de tous, vise à aider les chefs d’entreprise, ingénieur(e)s, ingénieur(e)s qualité, chargé(e)s d’études, étudiants, écologistes, régulateurs/trices, pharmacien(ne)s, médecins, responsables en santé publique, citoyens et autres parties prenantes à déterminer pour un couple espèce/substance donné la concentration au-delà de laquelle la substance devient toxique pour l’espèce, et par voie de conséquence pour l’environnement dans lequel elle vit et plus généralement pour la biodiversité. La formation se déroulera entièrement à distance et se basera exclusivement sur la plateforme web gratuite MOSAIC : https://mosaic.univ-lyon1.fr.

Inscriptions

Pôle Écotox à Alixan : que va devenir cette coquille vide à 50 millions d’euros ? [Actu] – 26 janvier 2021

Près de trois ans après l’inauguration en grande pompe du pôle Écotox à Alixan, entre Valence et Romans-sur-Isère, nombreux sont ceux qui n’ont toujours pas compris comment un investissement public de plus 50 millions d’euros, impulsé sous l’ère de Didier Guillaume, demeure encore presque une coquille vide.

En savoir plus (ledauphine.com)

Zambie : Vedanta dédommage plus de 2500 personnes victimes de la pollution minière [Actu] – 26 janvier 2021

La compagnie minière Vedanta et sa filiale zambienne Konkola Copper Mines prend acte de toutes les accusations portées contre elles par les riverains. En 2015, des milliers de villageois Zambiens ont porté plainte contre Vedanta au Royaume-Uni, mettant en cause sa responsabilité dans la pollution du sol et de l’eau autour de sa mine de cuivre Nchanga, dans la région centrale du pays.

En savoir plus (afrik21.afrika)

Les écoulements combinés des rivières pourraient envoyer jusqu’à 3 milliards de microplastiques par jour dans la baie du Bengale [Recherche] – 24 janvier 2021

Le Gange – avec les flux combinés des rivières Brahmapoutre et Meghna – pourrait être responsable de jusqu’à 3 milliards de particules microplastiques entrant dans le golfe du Bengale chaque jour, selon de nouvelles recherches. L’étude représente la première enquête sur l’abondance, les caractéristiques et la variation saisonnière des microplastiques le long de la rivière et a été menée à l’aide d’échantillons collectés par une équipe internationale de scientifiques dans le cadre de l’expédition Sea to Source: Ganges de la National Geographic Society.

En savoir plus (Eurekalert.org)

Pesticides: interdictions d’usage étendues à partir de 2022 [Réglementation] – 24 janvier 2021

Le gouvernement a publié jeudi un décret étendant à partir de juillet 2022 les interdictions d’usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés, les cimetières ou les campings.

En savoir plus (Linfodurable.fr)

Nouveau bulletin de veille du réseau ECOTOX [Publication] – 24 janvier 2021

Voici le 48ème bulletin de veille du réseau ECOTOX de l’INRAE, toujours riche en informations, avec notamment une rubrique concernant les « plastiques » dans l’environnement et une tributne présentant de nouveaux développements de la plateforme MOSAIC : “MOSAIC – Analyse de données d’écotoxicité en ligne : quoi de neuf ?”.

Lire le bulletin

Pollution : accord entre des villageois et une compagnie minière [Actu] – 21 janvier 2021

La principale compagnie minière de Zambie, Konkola Copper Mines (KCM), dont l’actionnaire majoritaire est basé à Londres, a trouvé un accord avec les 2 500 villageois qui avaient déposé plainte pour pollution, ont annoncé mardi les deux parties.

En savoir plus (Africanews.com)

Pesticides dans les cours d’eau : de nouveaux outils pour mieux contrôler la qualité de l’eau ? [Vidéo INRAE] – 21 janvier 2021

Les priorités de l’Ineris fixées pour 2021-2025 [Actu] – 21 janvier 2021

Depuis le 1er janvier, l’Ineris s’est doté d’un nouveau contrat d’objectifs et de performance, élaboré pour la période 2021-2025. Il a été signé le 21 décembre dernier par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, le directeur général de l’Ineris Raymond Cointe et le président du conseil d’administration de l’Institut, Alain Dorison.

En savoir plus (ineris.fr)

Rapport scientifique 2019 de l’INERIS [Publication] – 21 janvier 2021

Les résultats présentés sont articulés autour des thèmes structurants de notre activité : maîtriser les risques liés à la transition énergétique et l’économie circulaire, comprendre et maîtriser les risques à l’échelle d’un site industriel et d’un territoire, caractériser les dangers des substances et produits et leurs impacts sur l’homme et la biodiversité, via l’air, l’eau et le sol.

Lire le rapport de l’Ineris

Microplastiques : l’Ineris pilote le projet européen Missouri [Recherche] – 21 janvier 2021

L’Ineris et ses partenaires ont lancé le 17 novembre 2020, le projet européen Missouri (MIcroplasticS in Soil and grOUndwateR: sources, transfer, metrology and Impacts), sur les enjeux liés à la présence de microplastiques dans les sols et les eaux souterraines.

En savoir plus (Ineris.fr)

Des microplastiques en suspension dans l’air marin de l’Atlantique [Recherche] – 21 janvier 2021

Selon une étude israélienne de l’Institut Weizmann des Sciences, des microplastiques se trouvent en suspension dans l’air marin au milieu de l’océan Atlantique. Ils peuvent y rester de quelques minutes à plusieurs jours.

En savoir plus (Techniques-ingenieur.fr)

WEBINAIRE Fondation Rovaltain – La bio-inspiration comme solution écologique : utiliser les plantes pour dépolluer les eaux, jeudi 4 mars [Evénement] – 21 janvier 2021

Claude Grison nous fait découvrir la chimie verte, la chimie bio-inspirée et l’écologie. C’est un monde pluridisciplinaire où la chimie s’inspire de la nature pour trouver des solutions écologiques en vue de dépolluer les sols et milieux aquatiques.

La présentation sera axée sur un défi : préserver la ressource en eau. Or, elle est la première ressource concernée par le dérèglement climatique. Tous les indicateurs au rouge. Il est temps d’agir d’une façon nouvelle et écoresponsable.

Inscriptions au webinaire de la Fondation Rovaltain

Déchets nucléaires : une note «explosive» souligne les lacunes du projet Cigéo [Actu] – 21 janvier 2021

L’Autorité environnementale a livré un avis très critique sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, dans la Meuse. De nombreux aspects — jusqu’au choix du mode de stockage — y sont remis en question.

En savoir plus (Reporterre.net)

ECHA – la liste des substances candidates mise à jour avec deux produits chimiques toxiques pour la reproduction [Réglementation] – 20 janvier 2021

La liste des substances candidates “extrêmement préoccupantes” contient désormais 211 produits chimiques susceptibles de nuire aux personnes ou à l’environnement. Les deux substances ajoutées (le Bis(2-(2-methoxyethoxy)ethyl)ether et le Dioctyltin dilaurate, stannane, dioctyl-, bis(coco acyloxy) derivs) sont utilisées dans des produits tels que des encres ou des toners et pour produire des plastiques et des pneus en caoutchouc. Elles ont été ajoutées à la liste des substances candidates car elles sont toxiques pour la reproduction et peuvent donc nuire à la fonction sexuelle et à la fertilité, et entraîner une toxicité pour le développement de la progéniture. Les entreprises doivent respecter leurs obligations légales et garantir l’utilisation sûre de ces produits chimiques. À partir de janvier 2021, ils doivent également notifier à l’ECHA au titre de la directive-cadre sur les déchets si leurs produits contiennent des substances extrêmement préoccupantes. Cette notification est soumise à la base de données SCIP de l’ECHA et les informations seront publiées ultérieurement sur le site Web de l’Agence.

En savoir plus (Echa.europa.eu)

Pollution : dans l’Essonne, les lacs de la discorde [Actu] – 19 janvier 2021

Après trois épisodes de pollution en l’espace de cinq mois, pêcheurs et habitants dénoncent la gestion désordonnée des lacs de Grigny et Viry-Châtillon. La préservation de cet espace naturel sensible, à une trentaine de kilomètres au sud de Paris, est un enjeu de taille dans une zone géographique fortement urbanisée.

En savoir plus (Liberation.fr)

Mines industrielles en Guyane : le Gouvernement peine à clarifier sa position [Actu] – 19 janvier 2021

Quel sort le Gouvernement réserve-t-il aux projets de mines industrielles en Guyane ? L’ambiguïté demeure alors que l’exécutif n’a pas défendu l’arrêt du projet Montagne d’Or et qu’il s’apprête à réformer le code minier.

En savoir plus (Actu-environnement.com)

Une avancée québécoise pour réduire la pollution des microplastiques [Recherche] – 19 janvier 2021

L’Institut national de recherche scientifique (INRS) a développé une nouvelle méthode qui permettrait d’éliminer à la source une bonne partie de la pollution provenant des microplastiques, qui détériorent les eaux de la planète. Le procédé de traitement, qui dégrade les particules par oxydation électrolytique, a permis d’éliminer 89% des microplastiques dans des eaux artificiellement contaminées en laboratoire.

En savoir plus (Journalmetro.com)

La COVID a réduit les émissions de CO2 en 2020… mais pas de beaucoup [Actu] – 19 janvier 2021

Après avoir augmenté régulièrement pendant des décennies, les émissions mondiales de dioxyde de carbone ont chuté de 6,4 %, ou 2,3 milliards de tonnes, en 2020, alors que la pandémie COVID-19 a étouffé les activités économiques et sociales dans le monde, selon de nouvelles données sur les émissions quotidiennes de combustibles fossiles. La baisse est significative – environ le double des émissions annuelles du Japon – mais moins importante que ce que de nombreux chercheurs en climatologie attendaient compte tenu de l’ampleur de la pandémie, et ne devrait pas durer une fois le virus maîtrisé.

En savoir plus (Nature.com)

Pollution : les microplastiques présents dans l’Arctique viennent en grande partie de nos vêtements [Recherche] – 17 janvier 2021

Parmi les fibres de microplastiques relevées dans l’océan Arctique, 73,3 % sont du polyester et proviennent en grande partie de nos vêtements.

En savoir plus (Yahoo)

Perturbateurs endocriniens : des avancées dans la compréhension de l’effet cocktail [Recherche] – 17 janvier 2021

Les mécanismes moléculaires qui contribuent au mélange des perturbateurs endocriniens, le fameux “effet cocktail” qui rend les perturbateurs plus nocifs, sont mieux compris.

En savoir plus (Pourquoidocteur.fr)

Pour la première fois, un drone surveille les émissions de polluants des navires dans la Manche [Actu] – 17 janvier 2021

Les imposants navires de transport qui sillonnent en permanence les mers du globe génèrent une pollution atmosphérique non négligeable mais difficile à contrôler sur le terrain. Pendant l’automne 2020, un drone renifleur a été déployé dans la Manche pour mesurer les émissions d’oxyde de soufre d’une soixantaine de navires. Une première expérimentation prometteuse.

En savoir plus (Notre-planete.info)

Où en est-on des 15 mesures structurantes de Convention Citoyenne pour le Climat dans le projet de loi ? [Réglementation] – 15 janvier 2021

Commentaires fermés sur Actualités de l’écotoxicologie et des pollutions